Le Boson de Higgs: définition

En monde de particule, il existe des particules qui constituent ce que l’on appelle ordinairement la matière. Le Boson de Higgs est aussi appelé boston BEH. Par simple définition, le Boson de Higgs est une particule élémentaire permettant d’expliquer la brisure de l’interaction unifiée électrofaible en deux interactions. Ceci est par l’intermédiaire du mécanisme de Brout – Englert-Highs-Hangen-Guralnik-Kibble.Le Boson de Higgs a été postulée vers 1964. De ce qui est de son existence, la confirmation expérimentale a été annoncée vers 2012. Cela peut expliquer aussi l’existence de la masse ou non pour certaines particules. Et c’est en 2013 que ces fondateurs tels François Englert et Peter Highhs ont pu avoir le prix Nobel.

Le principe du Boson de Higgs

boson-de-higgs.jpg

Par principe, l’existence du Boson de Higgs n’est pas directement prouvé ; on ne peut en aucun cas le détecter directement, ni ses produits de désintégration.  Il est à noter que l’observation des particules peut s’effectuer par rapport aux énergies supérieures ou égales à sa propre masse. Toutefois, en cas d’existence d’événements en jeux par des particules ordinaires, le signal équivalent à celui de Boson de Higgs peut apparaitre. La probabilité de pouvoir observer ou d’identifier cette particule est pourtant soumise à de strictes restrictions et précisions. La moindre erreur dans ce cas est fatale.

Les champs de Higgs

les-champs-de-higgs.jpg

Ce type de champ se différencie des autres par différentes particularités. Dans un premier temps, l’espace devrait être rempli de particules de Higgs. Dans un second temps, les bosons constituent un unes des parties prenantes qui avancent et agissent en interne avec le champ. Les bosons en question sont le W # et Z°. Cette situation est pourtant adverse à ceux d’autres particules et champs. Ce qui fait que ces bosons, agissant dans ce sens peuvent avoir une masse effective. Il est à noter que le champ de Higgs favorise la préservation de la symétrie à haute énergie. Il permet ainsi d’apporter plus d’explication sur la brisure de la symetrie à basse énergie.

 

Author: Valentin Lefebvre

Share This Post On